Sur quels critères doit-on se baser pour choisir la résistance d’une cigarette électronique ?

La cigarette électronique est devenue un vrai moyen d’arrêter la cigarette classique ou du moins, diminuer la prise de nicotine. Elle est constituée de plusieurs éléments, dont la résistance, cette dernière est l’un des composants les plus importants dans une vape, donc il est essentiel de choisir sa cigarette électronique en fonction de sa résistance, notamment en termes de puissance. C’est elle qui va déterminer la durée de vie de la vape. Vous n’aurez pas à la changer à chaque fois.

Qu’est-ce que la résistance pour cigarette électronique ?

La résistance, appelée aussi mèche ou tête d’atomiseur est un composant essentiel de votre cigarette électronique, c’est elle qui chauffe grâce à la puissance de la batterie, en appuyant sur le bouton switch, celle-ci va monter en température, elle chauffe le e-liquide qui est dans le réservoir pour qu’il puisse produire de la vapeur. La résistance est composée de fil résistif et d’une mèche en coton organique qui se trouve au milieu du liquide. Le courant électrique circule en elle par les deux pôles, le négatif et le positif. De nombreux types de résistances existent, selon les besoins de chacun, en effet, il y a plusieurs genres de fils résistifs ou bien des résistances pré-faites. Le niveau de sensations ressenties par les saveurs des liquides se fait en fonction de la valeur en Ohm qui est plus ou moins grande. C’est cette valeur qui précise la puissance et le taux de nicotine que vous souhaitez adopter.

Quels sont les critères à prendre en compte pour choisir la résistance de l’e-cigarette ?

La résistance est à l’origine de la vaporisation du e-liquide, elle représente le composant le plus important de la cigarette électronique. Voici les critères qu’il faut connaître :

  • La valeur de la résistance ;
  • Le type de coil ;
  • Le type de résistif.

En effet, la valeur de la résistance est un critère essentiel dans le choix de cette dernière, celle-ci va influencer la puissance et le genre de vape. Sinon, le type de coil est également important, une résistance un dual, ou un triple coil produit plus de vapeur par la surface de chauffe qui est étendue. Enfin, le matériau qu’on utilise pour fabriquer la résistance a une influence sur le rendu des saveurs, le volume de la vapeur et le mode de vape.

Par ailleurs, la résistance est un composant du clearomiseur, on la retrouve souvent dans le centre du réservoir, et son coton est imbibé dans le liquide et permet l’acheminement du liquide en direction du centre de la résistance, ensuite, c’est le fil résistif qui le vaporise après avoir été chauffé. La résistance contient des ouvertures afin que l’air puisse circuler, et se charge de la vapeur avant qu’il soit aspiré par le vapoteur. Pour être plus précis, le vapoteur appuie sur le bouton switch pour commencer, la batterie génère alors un courant électrique avec une puissance définie en fonction de la batterie, ce courant part vers la résistance, cette dernière commence à chauffer pour pouvoir vaporiser le liquide. Au même moment, le vapoteur va aspirer de l’air qui circule dans la résistance afin de créer de la vapeur.

Quels sont les types de résistances de cigarette électronique ?

Il existe deux grands types de résistances dans le monde des cigarettes électroniques :

  • Les résistances prêtes à l’emploi ;
  • Les résistances reconstructibles.

Les résistances prêtes à l’emploi sont celles qui sont les plus répandues dans les modèles des cigarettes électroniques. Ces dernières sont faites spécialement pour s’adapter correctement au matériel de la vape, elles sont disponibles avec des valeurs de résistances différentes. Et c’est le fabricant qui indique la puissance de vape adaptée pour chaque résistance. Ces types de résistances coûtent dans les 2 à 5 euros, et ont une durée de vie de 2 à 4 semaines, selon le modèle choisi. Quant aux résistances reconstructibles, elles donnent la possibilité aux utilisateurs qui s’y connaissent de fabriquer leur propre résistance. Ces types de résistances ne s’accordent qu’avec un certain genre de matériel, mais cela leur offre la possibilité d’avoir une résistance personnalisée selon leurs désirs. Néanmoins, le mode de fonctionnement est toujours le même, que ce soit avec les unes ou avec les autres.

Comment peut-on régler la cigarette électronique selon sa résistance ?

La puissance de la vape et la valeur de la résistance son reliées, l’une ne fonctionne pas sans l’autre. Alors certains modèles d’e-cigarette ne se règlent pas manuellement, elles se règlent automatiquement, en adaptant la puissance de la vape à la résistance. Cela évite de se poser ce genre de questions. Mais, de nombreuses autres cigarettes électroniques doivent se régler par l’utilisateur lui-même. Cependant, il n’est pas compliqué de pouvoir le faire seul, la loi d’Ohm pourrait bien vous aider. Sinon, allez sur la fiche produit de la résistance du matériel que vous avez. Mais généralement, dans quasiment tous les cas, la puissance de la vape est mentionnée sur la résistance, vous aurez alors toutes les informations nécessaires. Et si vous avez du mal à comprendre, ou que vous ayez un doute sur votre façon de faire, tournez-vous vers un expert dans le domaine, pour ne prendre aucun risque.

Toutes les précautions à prendre avec la résistance d’une cigarette électronique

Concernant les batteries des cigarettes électroniques, elles sont en général munies d’une protection électronique qui empêche l’utilisation de résistance trop basses afin de ne pas endommager votre matériel. Les batteries ont été faites de manière intelligente pour assurer la sécurité au moment de la vape. Souvent, les habitués de la vape utilisent ce type de batteries, pour pouvoir profiter au maximum de leur vape et n’ont pas besoin de se soucier du reste. Ce qui est génial avec la vape, c’est qu’elle s’adapte à son utilisateur dans tous les aspects.

Par ailleurs, il faut faire attention lorsque vous utilisez des résistances avec une valeur basse. Il est important alors de bien comprendre la loi d’Ohm, tout en ayant connaissance sur le courant de charge de votre matériel. Il est conseillé de choisir des résistances pré-montées qui sont inférieur à 0,5 Ohm. Au-delà de ça, ces batteries sont faites pour ceux qui sont expérimentés à la recherche de fortes puissances. Si vous ne voulez pas prendre de risque, surtout si vous êtes débutant dans le domaine, équipez-vous d’une batterie sécurisante de préférence.